FANDOM


Mévète

Régentée depuis la Maison du prince par le gouverneur Aldriv Isz Grandef, Mévète se trouve être la porte-parole de l'état Sombreterrois en région de Tor Doren. Elle n'en est pas moins le fer de lance de la nation, agissant dans les mers du Sud (de concert avec le port de Dane), pour soumettre les Toredains à l'injonction des militaires Sombreterrois. C'est aujourd'hui une erreur de parler des cités portuaires de Tor Doren comme de simples colonies aménagées par l'état, Mévète est au même titre que le sont de grandes villes de la terre natale, une cité indépendante et forte. Elle n'est pas seulement la représentante de la poigne des terres de Dane dans l'archipel sudiste puisqu'elle arbore fièrement ses récents hauts-faits qui sont tant en matière d'innovation maritime, militaire, sociétale et même technologique qu'en styles architecturaux et plus généralement d'arts. Si les artistes opteront pour la plupart de voguer vers les charmes de Gatilor en quête d'inspiration, Mévète n'en est pas moins remplie. Et d'ailleurs, une rumeur, qui sied davantage au gouverneur qu'à ses concurrents, semble scander le fait qu'autant d'artistes puisse t-elle abriter, leur nombre deviendrait piètre à côté de celui, gargantuesque, d'entrepreneurs arpentant les ruelles de la cité portuaire. On aime à croire, comme tout bon Mévène, que la cité est devenue l'élitiste terre d'acceuil des gens parmi les plus appréciables et d'ailleurs, ce n'est peut-être pas une croyance puisque le point notable de cette ville est que son ascension est due à la fois aux entrepreneurs et aux hauts-fonctionnaires, qui sont sous l'aile de fer du gouverneur, depuis la maison du prince.

Mévète fut la première colonie de la Sombreterre en Tor Doren et la première à s'y développer. C'est en sillonnant les mers du sud que l'archipel a été découvert. On établit d'abord des ports le long des côtes des îles rencontrées successivement, progressant ainsi de façon stratégique dans l'ascension exploratrice des Sombreterrois. Le premier port à avoir vu le jour est Louis-le-borgne, tenant son nom d'un capitaine presque aveugle qui accosta dans cette baie par erreur. S'en suivirent le port de l'Espérance, qui naquit grâce à l'espoir infini d'un équipage qui se croyait perdu, et le port de Dane, du nom du monarque de l'état puisqu'il était construit dans de nouvelles méthodes plus modernes et plus grandioses que les autres, c'est celui qui devait représenter, et non sans dédain, la force de la Sombreterre sur ces mers turquoises. Malgré leur prestige, ces ports demeuraient de simples quais de ravitaillement et servaient à reposer les marins, cela ne suffisait pas et il fallait prendre la décision, atypique à cette époque, d'étendre leur territoire de façon moins officieuse; Mévète allait naître.

Le roi et ses nombreux ministres, assignés pour la plupart à de futiles fonctions, se heurtaient à un problème qui n'avait pourtant pas été appréhendé, personne, en ce qui concernait les "braves gens", ne voulait quitter sa terre natale et reprendre à zéro alors que la réussite et la chance souriait à cette époque à la grande majorité des citoyens de la Sombreterre, la minorité restante étant en somme quasi-entièrement enfermée derrière les barreaux des geôles de Heirmzlünd ou en proie à de nombreuses discriminations très diverses. C'est d'ailleurs ce qui sauta aux yeux d'un pédant personnage occupant la fonction de ministre. Il conseilla dès lors à l'empereur et à l'imposant cénacle, plus aristocrate que ploutocrate, quoique le meilleur des deux s'avérait discutable, qui siégeait la salle des audacieux, de vider les cellules de l'état. Il fallait selon lui envoyer les occupants des geôles vers Tor Doren dans le but de fonder la première colonie en légitimant cet acte, à l'époque drolatique, par l'offre d'un nouveau départ (de nouvelles identités et de nouvelles occupations, pas moins surveillées par l'armée).

La plupart des nouveaux arrivants ne méritaient la geôle que dans la mesure où se considérer l'égal d'un nobliau était un crime. Ils se sont alors avérés bien plus audacieux, l'ironie du lieu dans lequel la sentence était tombée, et malicieux que l'attendaient le monarque et ses ministres. Très vite, Mévète se construisait et s'élaborait avec une facilité et une unité rarement vue. La ville commençait à présenter un intérêt sur divers plans : économiques, militaires et politiques et c'est à ce moment que l'état reprit les choses en main, il établit un système de régence partagée entre le gouverneur de la ville et l'amistrad régional, sans néanmoins bafouer sa parole quant aux droits nouvellement créés des anciens détenus, aujourd'hui colons.

Aujourd'hui, Mévète est un centre économique incontestable gouverné par Aldriv Isz Grandef, et sous injonction de sa fière milice Mévène. Si les entrepreneurs y voient un lieu fiable et optimal pour développer sa richesse, Aldriv mène la vie dure à tous ceux qu'ils considèrent comme des fauteurs de trouble à l'ordre et à l'essor de sa ville qui ne sied pas à tous ceux qui chercheraient une vie paisible et heureuse. La paranoïa du gouverneur n'est pas à prendre à la légère, il se donne l'autorisation d'interdire n'importe quel regroupement dans les rues pavées de Mévète, d'entrer dans les maisons des citoyens éveillant la suspicion de sa milice et même de bannir des colons de la cité.

C'est ainsi que la cité de Tragden vit le jour, plus au sud, un certain nombre de colons utilisèrent l'alibi de vouloir étendre le territoire de la Sombreterre en fondant d'autres colonie. Elle devint finalement la petite soeur de Mévète, dirigée par une milice armée, mais avec un très net chemin à parcourir pour la rattraper et gouvernée par un homme bien plus sage et discutable visionnaire. Elle n'attire pas encore beaucoup d'opportunistes. Un certain nombre d'années plus tard, de premiers cas incompris de navires pillés apparurent sur les eaux, annonçant les prémices d'une ère brutale et sanglante qu'est celle de la piraterie Torédaine. Les frères Joahn et Rich Wigbert furent selon les rumeurs les tout premiers pirates de Tor Doren, considérant que Mévète n'était qu'une autre cellule de Daynshile, ils prirent la décision de partir et de saisir la liberté que leur offrait ces nouvelles terres. Suivis par un grand nombre de rêveurs et va-nu-pieds, ils prirent la mer à la tête d'un navire acheté avec la totalité des ressources du prompt équipage. Ils saisirent rapidement que pour survivre dans ces terres sauvages, ils auraient besoin de plus de main d'oeuvre et alors que l'idée première qui fut évoquée par un ancien bûcheron était celle de retourner à Mévète pour recruter davantage d'hommes, un batelier et pêcheur à ses heures perdues scanda sa volonté de piller un des nombreux navires marchands sillonnant la région. Joahn Wigbert eut une succincte illumination qui engendrera pourtant à l'avenir des marées de sang.

Mévète se retrouvait dans l'incapacité de comprendre ce qu'il advenait des navires marchands qui venaient et partaient. Aldriv, encore jeune à cette époque et déjà si paranoïaque, fit escorter tous les navires marchands par des frégates Sombreterroise qui, en se plongeant la tête la première dans l'inconnu, n'étaient pas équipées pour répondre à l'abordage de l'équipage des Wigbert, le navire marchand put quant à lui s'échapper et ses occupants n'attendirent pas beaucoup pour conter les faits dans chaque recoin de Mévète; ceci révélant parfois à des hommes, dans la plus totale des inconsciences, leur avenir véritable. Peut-être est-ce ce malencontreux événement qui engendra par la suite, une montée en puissance du nombre de pirates.

Les Wigbert demeurent aujourd'hui les ennemis de première place de l'ordre de Saint Golnhïg, pillant les marchands et dévastant les frégates de l'état lors de combats maritimes, chantés illégalement par les bardes.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard